Mqatfa -Dwida-Gritliya (vermicelles algériennes faites maison)

Mqatfa -Dwida-Gritliya (vermicelles algériennes faites maison)

La Mqatfa ou Mketfa ou Dwida ou Gritliya.

Je commencerai d’abord par remercier Mme Chafika Bounetta pour la photo de sa Mqatfa sur le tamis, exactement comme le faisaient ma mère et ma grand-mère.

J’ai toujours vu ma grand-mère et ma mère préparer cette mqatfa (petites pâtes pincées) en forme de tous petits *vers* que l’on ajoute à nos soupes algériennes *chorba et hrira*, en fin de cuisson, en donnant encore quelques bouillons.
Elles roulaient un petit bout de pâte entre l’index et le pouce de la main gauche puis la pinçaient et coupaient avec la main droite.
Elles lançaient ces petits bouts de pâte sur un gharbal tourné (tamis), doté de trous qui permettaient l’aération et le séchage rapide de la mqatfa.
Il existe encore des familles dans les grandes villes d’Algerie telles que Alger, Blida, Koléa, Cherchell, Ténès, Jijel, Mostaganem, Constantine, Annaba, Collo, Tlemcen et bien d’autres villes qui perpétuent cette tradition.
Mais avec l’avènement des *Fdawech* ou vermicelles dans les commerces et la nouvelle génération du fast-food, elle est vraiment en perdition. Quel dommage !

La mqatfa , mketfa , Dwida, porte aussi l’appellation de Gritliya à Annaba , Constantine….
Je n’ai pas vraiment la dextérité du geste mais je m’entraîne pour cela car nos pâtes faites maison sont, indubitablement, meilleures pour notre santé.
D’autant plus que j’ai trouvé une vidéo d’une dame de Tlemcen qui nous explique tous les détails. Je la remercie.
Pour ceux qui ne comprennent pas le dialecte algérien, j’ai mis la recette en français. Il suffit, juste, de visionner la façon sur cette vidéo.

LA RECETTE :
1 verre à thé de semouline
1/2 verre à thé de farine
1/2 c à café de levain                                                                                  1 cuillère à café de ghee ou beurre pour se graisser les doigts.

Pétrir le tout en introduisant de l’eau peu à peu jusqu’à obtenir une pâte malléable.
A utiliser sans attendre.
Se graisser les doigts avec un peu de smen (ghee) ou beurre.

Faire des petits pâtons longs et commencer à pincer la pâte.
Lancer la mqatfa sur une serviette à défaut de tamis ou panier en rafia comme dans la vidéo.

Laisser sécher puis conserver dans une boîte hermétique dans un endroit frais et sec pendant un mois , voire plus.

Il est à noter que algérois et blidéens n’utilisent pas de levain naturel dans leur recette mais il est tellement bénéfique pour la santé que j’ai préféré en mettre.

C’est un travail de groupe en général car c’est long à faire.
D’antan, Il se faisait en famille ou avec des voisines, qui , en papotant ne sentaient pas le temps s’écouler.
Pour ma part, je prendrai pour mesure :
-1 cuillère à soupe pleine de semoule et
-1 cuillère à soupe rase de farine avec
-1 cuillère à café rase de levain naturel .
J’en aurai suffisamment pour faire une ou deux chorbas ou hrira.

Video explicative de la façon de réaliser la  Rechta. Avec mes remerciements à Mme Oum Imad , la réalisatrice de cette vidéo.



2 thoughts on “Mqatfa -Dwida-Gritliya (vermicelles algériennes faites maison)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *