Bracelets dentelés-Kaak Neqach-Mqarass

Bracelets dentelés-Kaak Neqach-Mqarass

Kaak Neqach (Bracelets Dentelés) est spécifique à Béjaia (Vgayet en kabyle) et à d’autres villes d’Algérie , telle que la magnifique et pittoresque Ténès , très chargée en histoire.

A Ténès, l’appellation de Kaak Neqach est Kaak Mqarass (pincé) qui évoque *laqriss* ou pincement. 

Toute petite, déjà, je faisais le naqch (sculpture) avec ma grand-mère (bougiote d’origine). Elle en faisait des tonnes (Allah yerhamha) dans notre grande djefna en bois. On en faisait avec une farce au ghers (pâte de dattes) et aussi, une autre, aux amandes.

Elle les conservait dans une grande marmite avec couvercle et de même pour la Ghribia (Montécaos).                                                                            Lorsque l’on recevait des invités à l’improviste (e’nhamrou wdjahna), on avait toujours quoi offrir.
* Pour que le naqch (sculpture) persiste après cuisson : éviter de mettre trop de levure , juste un paquet de levure (ou un peu moins) pour un kilo de farine.
* Pour la farce de ghers ou dattes, après l’avoir travaillée , lui mélanger un peu de pâte : elle deviendra friable au moment de couper le gâteau pour le déguster (astuce de ma soeur aînée 😍).
* Pour le gras, c’est un mélange de beurre et d’huile (à l’ancienne).
* Pour la recette, elle diffère de famille en famille.
* Sur ma photo signée, il s’agit du kaak de ma belle-sœur Nacéra, très stylé ❤️ .

Voici la recette de ma mère :
KAAK NEQACH .

INGRÉDIENTS  :
3 mesures bien pleines de farine .
1 mesure (moins 2 doigts de hauteur) de gras dont 2/3 smen ou beurre et 1/3 huile .
1/3 de mesure de sucre cristallisé (ou plus selon le goût ).
Vanille .
Zeste de citron
1 pincée de levure chimique
1 pincée de sel
1/2 mesure d’eau de Fleur d’oranger diluée.

Faire fondre le sucre dans l’eau de Fleur d’oranger.

Mélanger bien la farine, le gras, le sel, la levure et les arômes puis ajouter le mélange, sucre bien dilué dans l’eau de fleur d’oranger  (1/2 mesure ou plus selon l’absorption de la farine) .

Repos quelques heures.

FARCE AUX AMANDES  :
3 mesures d’amande grillée et moulue,
1/2 mesure sucre cristallisé ,
1/2 c à café de cannelle
1 c à café de smen
2 à 3 c à soupe d’eau de fleur d’oranger
Mélanger et laisser absorber.

FARCE AUX DATTES .

Le meilleur serait d’utiliser des dattes entières tendres , de les passer à la moulinette, leur ajouter du beurre, de la cannelle fraîchement moulue et un peu declou de girofle moulu.

La pâte de dattes ou *ghers* : il faut la cuire un peu à la vapeur puis la passer à la moulinette pour la débarrasser de tout éventuel bout de noyau restant. Ensuite, lui ajouter un peu d’huile ou beurre ou smen, cannelle, clou de girofle. Lui ajouter aussi un peu de pâte pour l’attendrir beaucoup mieux. Ainsi le gâteau sera très friand après cuisson.

Étaler finement la pâte au rouleau en un rectangle.
Sur son bord , mettre la farce tout le long puis enrouler.
Couper et faire des cercles.

Puis pincer la pâte sans trop enfoncer la pince au risque de faire paraître la farce.

Cuire à 175° pdt 15 minutes ou un peu plus selon la puissance du four et selon votre désir car certains préfèrent les garder clairs et d’autres bien cuits , plus foncés.

En guise d’exemple, je vous mets les plus beaux Kaak neqach de mes amies des groupes signées à leur nom.

Ma grand-mère nous faisait des formes ludiques pour nous enfants. Ça  nous amusait d’en faire et après cuisson, de les déguster avec de la joie plein les yeux (voir photos). 

.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *